Hiatus

3 mai > 15 juin 2019

> Oly Gatet

"Un hiatus, une interruption, un interstice, un temps suspendu dans le vide, un trou, une béance, une panse, un glissement, un jeu où la réalité se perd en fiction. Les artistes interrogent des moments retenus comme ceux qui précèdent ou suivent les événements, où des espaces de vide comme ceux qui sont prêts à accueillir ou ont déjà accueillis. Autant de pistes explorées qui se rejoignent dans un entrebâillement et laissent voir la richesse de l’anfractuosité."

Cette exposition collective regroupe le travail de Jean-Marc Berguel, Jean-Baptiste Clavé, Kristina Depaulis, Aurélie Gatet, Lidia Lelong, Mathias Le Royer, Marie-Laure Moity et Dominique Thébault.

 

Vernissage le jeudi 2 mai 2019.

 

LAC&S / Lavitrine

4, Rue Raspail

87000 LIMOGES

Visible du mercredi au samedi / 14h30 > 18h30




Actions, séries

et multiples

1er > 22 décembre 2018

> Oly Gatet

> Bernard Gilbert

> Patrice Lefèvre

L'association LAC&S - Lavitrine organise une exposition-vente où une sélection d’œuvres contemporaines de nombreux artistes sera exposée et mise en vente au public.

Photographies, sérigraphies, dessins, petits objets manufacturés, sculptures et multiples sont autant d’œuvres à découvrir dans l'ensemble de la galerie.

Sont également proposées à la vente diverses actions artistiques, performances qui peuvent être réalisés à votre demande par les artistes.

Les œuvres peuvent être achetées sur place et emportées.

 

LAC&S / Lavitrine

4, Rue Raspail

87000 LIMOGES

Visible du mercredi au samedi / 14h30 > 18h30



L'expérience

du dessin

1er > 22 décembre 2018

puis janvier 2019

> Bernard Gilbert

Comme la parole lorsqu'elle se cherche et ne se veut pas péremptoire et dominatrice, le dessin est de l'ordre de l'éloignement du point de finalisation.

Il est une attitude esthétique, une volonté de décloisonnement, un procédé symbolique assumant et élevant l'in-fini, l'illimitude.

LUXE & EXCELLENCE

4, Boulevard Fleurus, Limoges

Exposition visible au showroom / 10h>12h et 14h>18h



Vers l'hiver

18 novembre 2018

> 10 mars 2019

> Jérémy Asmont

Doucement les paysages de l’île vont tendre vers des couleurs monochromes, les végétaux se faire moins denses et le lac continuer à perdre ses eaux sous un air plus glacial… La saison de l’hiver sur l’île de Vassivière est particulière, calme et froide. Mais le Centre d’art n’en demeure pas moins éveillé, toujours ouvert. Il est un endroit de découvertes, de discussions et de rencontres – un refuge pour prendre du temps, pour regarder autrement.

C’est dans ce climat particulier que l’exposition VERS L’HIVER amorce une démarche davantage ouverte au territoire et à ses artistes, celles et ceux qui font des paysages autour de l’île des lieux imaginaires et uniques.

VERS L’HIVER reflète les liens du Centre d’art à son environnement proche. Imaginée collectivement par l’équipe, composée de cinq parties, l’exposition est multiple, à l’image des activités du Centre d’art :

La Nef du Centre d’art embarque huit artistes proches de Vassivière pour un voyage au cœur du sensible et des matières ; des artistes aux profils et parcours très divers qui révèlent toute la recherche artistique d’un territoire, à travers les objets narratifs de Jérémy Asmont, les peintures de paysage de Florent Contin-Roux, les architectures en bronze de Guillaume Couffignal, les papiers suspendus de Radmila Dapic Jovandic, les sculptures diaphanes de Gyan Panchal, les œuvres sur tissu d’Emmanuelle Rosso et celles tissées d’Anaïs Rousset ainsi que les mises en scène photographiques de Guy Valente.

La Tour et l’Atelier du bâtiment accueillent Kaolin, une exposition de Pierre Boggio, Théo Cazaubon, Mylène Garcin et Anna Tomaszewski, artistes en post-diplôme (2017-2018) à l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges, sous le commissariat de Leïla Simon. Suite à une première résidence effectuée en Chine, les recherches des artistes se sont poursuivies à Limoges en passant par un nouveau temps de résidence à Vassivière pour s’enrichir de pratiques locales et de nouveaux paysages. L’exposition dans l’Atelier est présentée au Centre d’art jusqu’au 6 janvier, puis au musée du Four des Casseaux à Limoges (18 janvier au 2 mars 2019).

Les coursives reçoivent, quant à elles, l’étrange parade du Carnaval Sauvage organisée chaque année par le Constance Social Club, centre social et artistique, de Faux-la-Montagne avec la participation de ses habitants. Les portraits des personnages grimés et costumés renvoient à une création populaire locale, intense et libre. Les photographies sont réalisées par Franck Galbrun.
À l’étage, une salle de projection propose une programmation de documentaires, films et vidéos d’artistes et de réalisateurs inspirés par le territoire du Plateau de Millevaches, avec les réalisations de Laetitia Carton, Patrick Cazals, Julie Chaffort, François-Xavier Drouet, Paolo Jacob, Geoffrey Lachassagne, Janneke van der Putten, Manon Simons, Martin Schepers, Télémillevaches, Florent Tillon et Hélène Magne, Pierre Vinour…
Le Petit Théâtre fait place à l’éducation artistique et culturelle avec une sélection de travaux d’élèves. Ces productions sont le fruit d’une formation intitulée Adopter une œuvre, action proposée et accompagnée par le Pôle Ressource Éducation Artistique et Culturelle Art & paysage. Le PREAC Art et paysage est un dispositif national initié par les ministères de l’Éducation Nationale et de la Culture, qui associe la Région Nouvelle-Aquitaine, il repose sur le partenariat entre le Rectorat de l’Académie de Limoges, la DRAC - Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine / ministère de la Culture, l’atelier Canopé 23, le Centre international d’art et du paysage, l’École Supérieur du Professorat et de l’Éducation (ESPE) – Académie de Limoges / Université de Limoges et le FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine. Adopter une œuvre met en relation les enseignants et leurs élèves avec des œuvres du Bois de sculptures de l’île de Vassivière, des collections du FRAC-Artothèque et des artistes. Olivier Beaudet, responsable du service des publics au FRAC-Artothèque, Philippe Brun, professeur agrégé à l'ESPE, Adelaïde Laoufi-Boucher, en charge de la pédagogie au Centre international d’art et du paysage, Jeanne Gluck, médiatrice arts culture et patrimoine à l’atelier Canopé 23 et Alexandra Jean, coordinatrice du PREAC ont imaginé ces parcours avec les artistes suivants : Vincent Carlier au Collège Jean Moulin d’Ambazac (87), Hélène Delepine à l’École maternelle Gaucher Teillout de Saint-Priest-sous-Aixe (87), Alice Didier-Champagne au Collège Auguste Renoir de Limoges (87), Franck Gérard à l’École élémentaire de Vallière (23), Pascale Guerin au Collège Lakanal de Treignac (19), Aurélien Mauplot au Collège Firmin Roz de Limoges (87), Florian de la Salle au Collège Jean Rostand de Saint-Sulpice-Laurière (87), Rafaël Trapet au Collège Pierre Donzelot de Limoges (87).

 

Vernissage le samedi 17 novembre à partir de 15h00

 

Expositions et librairie ouvertes du mardi au vendredi de 14h à 18h et samedi et dimanche de 11h à 13h et de 14h à 18h.


Le Centre d’art est situé au milieu de l’Île de Vassivière. Accès par une passerelle (15 min de marche).
L’île est interdite aux véhicules motorisés, sauf personnes à mobilité réduite.
Tarif plein : 4€.
Tarif réduit : 2€ jeunes, étudiants, demandeurs d’emploi, RSA.
Gratuit : -12 ans, partenaires



Échelles, Horizons, Étendues

26 avril > 16 mai 2018

> Bernard Gilbert

Exposition de dessins récents organisée par Le collectif .748 et l'Irrésistible Fraternité.

 

Vernissage le mercredi 2 mai à partir de 18h30

Finissage et visite commentée le mercredi 16 mai à 19h

Exposition visible du lundi au vendredi / 14h>18h

 

IF

8, Rue Charles Gide

87000 LIMOGES



Histoires souterraines

5 > 28 avril 2018

Prolongée jusqu'au 5 mai

> Natacha Baluteau

Natacha Baluteau construit son travail par strates, en procédant par ajout de couches, superposées puis mêlées, tel un substrat, pour autant ordonné.

Histoires souterraines propose un récit de liens entre des objets comme sortis de terre et résonnants avec ce qui se trame, s’écrit.

 

Du geste primitif, tracer, graver, dessiner, faisant écho aux formes, couleurs, dont les ombres portées dansent à la lumière du feu.

 

Vernissage le 5 avril à partir de 18h.

Exposition du mardi au samedi / 15h > 19h

 

 

GALERIE 5

5, Boulevard Louis Blanc

87000 LIMOGES



Présence(s)

2 février > 7 avril 2018

> Aurélie Gatet

> Patrice Lefèvre

Entre ésotérisme et dérision, métaphysique et burlesque, quand la rencontre des univers plastiques de Patrice Lefèvre et Aurélie Gatet s'invite à Lavitrine et questionne la présence qui les anime.

 

Vernissage le 1er février à partir de 18h et performance à 18h30

Rencontre avec les artistes et performance le 10 mars

Exposition du mercredi au samedi / 14h30 > 18h30 et sur rendez-vous

 

 

LAC&S / Lavitrine

4, Rue Raspail

87000 LIMOGES




Toutim


15 juin > 7 juillet 2017

> Jérémy Asmont

Suite à une proposition du Musée et Jardins Cécile Sabourdy, l’ENSA présente une exposition des étudiants de cinquième année Art et Design, qui occupera tout le premier et deuxième étage du musée ainsi qu’une partie des jardins. Seront présentés des travaux issus des DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique), ainsi que quelques pièces spécifiques.
> Marie ALLO, Xavier ARCHAMBEAUD, Jérémy ASMONT, Elvire BLANC-BRIAND, Hélène BOISRAMÉ, Auréline CALTAGIRONE, Charlotte CLAUZEL, Marion COLLAS, Tristan DASSONVILLE, Lucie DUMAST, Dorian FELGINES, Mylène GARCIN, Laure GIRAUDAUD, Marlène GRIMAUD, Christopher KELSALL, Claire de LAPORTALIÈRE, Mathilde SAUCE, Adélie SAUNIER, Héloïse TOURAILLE sous la direction de Pat BRUDER, artiste enseignant à l’ENSA Limoges.

L’inauguration de cette exposition aura lieu le 15 juin à partir de 19h.

Musée & Jardins Cécile Sabourdy

Rue Chavaud
87260 VICQ SUR BREUILH



Crcr et Gangue

au Paradis


1er juin 2017

> Aurélie Gatet

Rencontre entre la matière musicale poétique de Crcr et la prise de scène dadaïste de Gangue.

 
Crcr : venus de l'improvisation, Monsieur et Madame Cr s'inventent chansonniers entre crissements et mélodies.
Gangue : trio interdisciplinaire composé de Carine Desset / danseuse et musicienne, de Aurélie Gatet / performeuse et plasticienne et de Chrystel Moreau / danseuse et chanteuse qui mène un travail de recherche autour du corps, de la voix et du texte depuis 2002.

Théâtre Le Paradis (Galerie verbale)
Place Faidherbe - 24000 Périgueux
20h30>21h30
5€/gratuit pour les moins de 13 ans



Et+ si affinité & i.cera selection


3 nov. > 16 déc. 2016

> Aurélie Gatet

À l’invitation de la Ville de Limoges, l’exposition Et+ si affinité est présentée pour la première fois en France.

 

Déjà montrée à Pilsen, capitale européenne de la Culture en 2015, elle est portée par les associations Esprit Porcelaine et Limousin Art Contemporain et Sculptures (LAC&S / Lavitrine).

 

Le vernissage se déroulera le mercredi 2 novembre à partir de 18h30 et deux performances seront présentées à cette occasion : Marcher sur la porcelaine sur une proposition de Kristina Depaulis et Samouraï comme un rituel par Aurélie Gatet.

 

Galerie des Hospices

6 rue Louis-Longequeue - 87000 Limoges

Entrée libre

Mercredi au vendredi 14 h 30 > 18 h 30

Samedi 10 h 30 > 18 h 30


 

Manifestation présentée dans le cadre de la Rencontre des Villes créatives Unesco organisée par la Ville de Limoges.




Rayés Froissés


10 sept. > 8 oct. 2016

> Charles Gallissot

…L’intérêt que Charles Gallissot porte aux textures infinitésimales est sans fin. Chaque zone de fêlure qui innerve le blanc de réserve est investie avec scrupule, creusée d’ombre ou rehaussée de clarté par le noir qui recouvre. L’encre prend ses aises, s’étale et s’irise. Le noir, dont on ne sait s’il est une poétique du charbon et des fumées, introduit la négativité comme puissance créatrice. Il enregistre le principe vital de l’instable, du germinatif. Lieu de l’ankylose du papier par l’eau translucide et de son assomption par l’encre noire opaque qui traverse, la surface est autant un décollement pelliculaire, qu’un battement, un soupir. La face et le dos, c’est le corps et l’ombre, la peinture et son double, irradiante et voilée, qui sondent les profondeurs et les restituent. Je ne connais que Charles Gallissot à conduire une œuvre aussi rare et exceptionnelle.

Agnès Foiret

Extrait de Le désigné et le tu / Février 2015


HCE Galerie

7 rue Gibault

93200 SAINT-DENIS




© Les Ateliers de l'Esperluette – 2016-2017-2018-2019