Dépictions

séance de dédicaces

21 mai 2016

> Stéphane Étroit, Philippe Merlier



Dépiction n.f. (du latin depictus)

Description saisissante, portrait, représentation graphique ou synoptique, compacte ou approximative, manière dont une chose est dépeinte.

 

Décrire l'infra-ponctuel, du point à sa disparition,

de l'être au néant...

Sous les hiéroglyphes du ciel, un moribond reçoit

Son obole et regarde, le visage ébloui,

L'enfant en retard qui lui a lancé sa gommette

Et s'est enfui. Au coin de la rue pavée de nuit,

L'enfant se retourne, s'arrête un moment essoufflé,

Mais le temps que l'homme se lève, se redresse,

Claudique et finalement s'affaisse,

L'enfant est déjà retourné chez lui.

Les yeux brouillés de larmes, immobilisé

Dans sa chute, l'homme regarde la gommette

Qu'il avait gardée serrée dans son poing.

Il sait que ce gage est sans doute sa toute dernière

Histoire d'amour, qui n'a duré que l'instant d'un regard,

Et que son obole est un gage d'adieu.

Étendu de tout son long sur l'asphalte et sous la nuit,

Posé là, indécent, irrémissiblement seul,

Il sent qu'il s'exténue peu à peu, las,

Et cherche encore à occuper quelque avenir proche,

Malgré ses paupières lourdes de pleurs.

Le froid l'enveloppe comme un second manteau,

Une fine pluie s'abat sur lui.

Le vieux referme son poing sur la gommette

Et replie son visage froissé sur son poing.

Il ne sent plus son corps derrière lui,

Mais croyant entendre un bruit relève

Sa tête vers le tournant au bout de la rue :

Il croit voir l'enfant qui est revenu, avec un parapluie,

Mais le vieux imagine. Il n'y a que des ombres.

Lorsqu'il regarde sans voir dans un effort convulsif,

Le cou tendu, la figure illuminée d'espoir,

L'Ombre fractale passe dans le regard

Du vieux qui s'effondre,

Terrassé.

Seul un amas de matière gise

Maintenant sur la terre déserte.

 

Extrait de la page 9 de Dépictions


Dépictions

est en vente sur le site des Éditions Delatour France

50 pages couleur / 15€




Stéphane Étroit

Sans titre

Mai 2016

Dessin à emporter

Encre brune sur 256 Post-it

121,6x121,6 cm

© Les Ateliers de l'Esperluette – 2016-2017-2018-2019